Que faire en cas de piqûre et quand consulter?

Que faire en cas de piqûre et quand consulter?

En cas de piqûre, retirer la tique le plus rapidement possible, car le risque de transmission de la maladie de Lyme est présent à partir du moment où la tique reste accrochée 36 h ou plus et augmente à partir de 72 h. Il est recommandé de la conserver dans un contenant fermé et de prendre en note :

  • la date et le lieu où vous étiez lorsque vous avez été piqué.
  • la partie du corps où vous avez remarqué la piqûre.

Apportez la tique avec vous si vous devez consulter, votre médecin pourrait la faire analyser en complétant le formulaire Demande d’identification pour les tiques prélevées sur un humain.

Voici la marche à suivre selon deux scénarios : 

1. Vous avez été piqué par une tique, mais n’avez pas de signes ou de symptômes

2. Vous avez été piqué par une tique et vous avez des signes ou des symptômes

Surveillez les signes et symptômes qui pourraient apparaître dans les 30 jours suivants la piqûre. Une Feuille de suivi produite par l’INESSS peut servir d’outil.

Appelez Info-Santé qui saura vous diriger vers les bonnes ressources au besoin. 

Sachez que certaines personnes sans signe ou symptôme, mais répondant aux critères suivants, se verront recommander d’aller consulter un professionnel de la santé, puisqu’un traitement préventif pourrait leur être administré:

Avoir été piqué dans une municipalité de la MRC de Drummond ou certaines municipalités de l'Estrie, de la Montérégie ou de l'Outaouais.

Avoir eu une tique attachée à la peau pendant 24 heures ou plus.

Avoir retiré la tique depuis moins de 72 h.

Aucune contre-indication à la doxycycline.

Appelez Info-Santé ou consultez un médecin (idéalement votre médecin de famille) afin de recevoir un diagnostic éclairé et le traitement approprié.

Si vous consultez un médecin, apportez-lui la tique dans un contenant bien fermé pour qu’il la fasse analyser à des fins de surveillance de la progression de la maladie au Québec.