CIUSSS MCQ - Conseils santé - un été sans souci - morsures d'animaux

Les morsures d'animaux peuvent entraîner des conséquences graves, allant des blessures physiques aux infections potentiellement mortelles. Obtenez de l'informations sur les manières de prévenir ces incidents, de reconnaître les symptômes et les animaux à risque lorsque vous vous trouvez en présence d'animaux.


Comment un animal peut transmettre des maladies?

Un animal infecté ne présente pas toujours de signe ou de symptôme. Il peut sembler en bonne santé même s’il est infecté. Toutefois, un comportement anormal (ex. : démarche bizarre, paralysie, salivation excessive, etc.) augmente la suspicion de maladies ou d'infections. Un animal peut transmettre des maladies de plusieurs façons. Parmi celles-ci, notons : 

  • Une griffure par un animal infecté.
  • Une morsure par un animal infecté.
  • Un contact de la salive d’un animal infecté avec certaines parties de notre corps : nos yeux, l’intérieur de notre nez ou de notre bouche ou une plaie existante au niveau de la peau. 
  • Un contact avec du sang, urine ou selles d'un animal infecté, dans certains cas.

Quels sont les risques des morsures d'animaux?

Notre propre peau, ainsi que la bouche d’un animal, est le terrain de jeu de plusieurs bactéries sans causer de maladies. Ainsi, une morsure par un animal peut introduire une bactérie, dans notre système, qui causera une infection soit localisée ou pouvant même s’étendre dans le corps. Donc, si une personne se faire mordre, griffer ou entre en contact avec un animal infecté, il y a un risque de transmission de maladies ou d'infections.  

En plus, certains animaux peuvent être infectés d’une maladie, même s’ils semblent en bonne santé. La rage est la maladie la plus redoutée chez les animaux car il n’existe aucun traitement disponible pour guérir de cette maladie. Voici quelques maladies ou infections pouvant être transmises d'un animal à l'humain.

Pour en savoir plus, consultez Québec | Maladies transmissibles entre les animaux et les humains.

Quoi faire en cas de morsure animale?

  • Si vous avez été mordu, griffé ou en contact avec la salive d’un animal, nettoyez la plaie à l’eau courante avec du savon pendant 10 à 15 minutes.
  • Contactez Info-Santé 811 qui saura vous diriger vers la bonne ressource. Il est possible que vous soyez référé vers un médecin pour une vaccination contre la rage et contre le tétanos.

Quels sont les symptômes d'une morsure animale?

Bien que les symptômes varient selon la situation, certains symptômes indiquent que l'animal pouvait être infecté. Si vous ressentez certains de ces symptômes, contacter Info-Santé 811 ou consulter votre médecin.

  • Douleurs, engourdissements ou démangeaisons à l’endroit où la personne a été mordue, griffée ou léchée ou près de cette zone
  • Fièvre
  • Frissons
  • Sensation de malaise
  • Fatigue
  • Insomnie
  • Perte d’appétit
  • Maux de tête
  • Anxiété
  • Irritabilité
  • Contractions musculaires
  • Respiration difficile

Comment éviter les morsures d'animaux?

  • Ne pas manipuler d’animaux même s’il s’agit d’un animal (ou bébé animal) qui semble être en santé, qui est perdu ou qui semble être blessé. Il est préférable de s’éloigner pour éviter de le stresser; 
  • Ne laissez pas errer vos animaux domestiques. Évitez qu’ils soient en contact avec des animaux sauvages, car cela pourrait le stresser et il pourrait se sentir provoqué; 
  • Apprenez à vos enfants à respecter ces mêmes recommandations. Dites-leur que s’ils sont en contact avec un animal sauvage, ils doivent aviser un adulte; 
  • Ne pas manipuler une carcasse d’animal sauvage mort. Consultez Québec | Animal blessé, malade ou mort
  • Empêchez les animaux sauvages d’approcher des habitations et des lieux abritant des animaux domestiques. Vous pouvez par exemple bloquer les voies d’accès aux bâtiments et aux poubelles. 

Quand signaler un animal sauvage à SOS Braconnage – Urgence faune sauvage?

  • Un animal sauvage vous a attaqué;
  • La présence d’un animal sauvage représente un risque pour votre sécurité ou celle d’autrui;
  • Vous avez trouvé un oiseau de proie blessé ou mort;
  • Vous êtes en présence d’un cerf de Virginie, d’un orignal ou d’un ours noir blessé ou confiné (ex. : dans un endroit clôturé, dans une piscine).

Si vous rencontrez l’une de ces situations, communiquez avec SOS Braconnage – Urgence faune sauvage au 1 800 463-2191 ou à l’adresse centralesos@mffp.gouv.qc.ca.

Informations supplémentaires