CIUSSS MCQ - Allergies et réactions allergiques

Qu'est-ce que les allergies?

Les allergies sont des réactions du système immunitaire à des substances appelées allergènes. Lorsqu’une personne allergique entre en contact avec l’allergène, son système immunitaire réagit et peut causer une réaction allergique.

Les allergènes peuvent être présents dans l'air, les aliments, les médicaments, les piqûres d'insectes ou d'autres sources.


Quels sont les types d'allergies?

Les réactions allergiques sont déclenchées par une réaction du système immunitaire face à un allergène. Il existe plusieurs types d’allergènes pouvant déclencher des réactions allergiques et les effets sont différents d’une personne à l’autre.

Les allergies alimentaires (allergies aux arachides et noix, allergies aux fruits de mer, allergies aux soja)

Il est possible que certains aliments provoquent une réaction allergie chez certaines personnes. Voici des exemples d'allergies alimentaires :

  • Arachides et les noix
  • Lait et produits laitiers
  • Soja
  • Blé
  • Poisson et fruits de mer
  • Fruits
  • Œufs
  • Sésame
  • Sulfites

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie à un aliment?

  • Réactions cutanées (Éruption cutanée, urticaire (plaques rouges démangeaisons sur la peau, gonflement des lèvres, du visage, des paupières, démangeaisons et sensation de picotement)
  • Réactions respiratoires (Éternuements, congestion ou écoulement nasal, toux, respiration sifflante, essoufflement)
  • Réactions digestives (Douleurs abdominales, crampes, nausées, vomissements, diarrhée)
  • Réactions systémique et anaphylaxie (Réaction allergique sévère et potentiellement mortelle qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, une perte de conscience, des difficultés respiratoires aiguë)

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Les allergies aux animaux (allergies aux chiens, allergies aux chats)

Les animaux peuvent déclencher des allergies chez certaines personnes. Voici des exemples d'allergies aux animaux :

  • Allergies aux chiens : Le poil, la salive, l'urine ou les squames (peaux mortes) de chien peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes.
  • Allergies aux chats : Le poil, la salive, l'urine ou les squames (peaux mortes) de chat peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes. 
  • Allergies aux oiseaux : Les plumes, la salive, l'urine ou les squames (peaux mortes) d'oiseau peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes.
  • Allergies aux rongeurs : Le poil, la salive, l'urine ou les squames (peaux mortes) de rongeurs (hamster, souris, rats) peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes.
  • Allergies aux chevaux : Le poil, la salive, l'urine ou les squames (peaux mortes) de chevaux peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes.

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie aux animaux?

  • Réactions cutanées (Éruption cutanée, urticaire (plaques rouges démangeaisons sur la peau, gonflement des lèvres, du visage, des paupières, démangeaisons et sensation de picotement)
  • Réactions respiratoires (Éternuements, congestion ou écoulement nasal, toux, respiration sifflante, essoufflement)
  • Réactions systémique et anaphylaxie (Réaction allergique sévère et potentiellement mortelle qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, une perte de conscience, des difficultés respiratoires aiguë)

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Les allergies au pollen, à la moisissure (allergies saisonnières ou rhinite saisonnière)

De mars à octobre, plusieurs allergènes sont présents dans l’air. Le pollen des arbres, des arbustes et des graminées peut causer des allergies respiratoires et oculaires. La rhinite saisonnière ou rhume des foins peut perturber le quotidien d’une personne allergique. Pour plus d’information, consultez Allergies saisonnières (Rhinite saisonnière).

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie au pollen (allergies saisonnières ou rhinite saisonnière)?

  • Congestion nasale
  • Écoulement nasal
  • Éternuements
  • Démangeaisons des yeux
  • Gonflement des paupières
  • Rougeur des yeux
  • Démangeaisons de la gorge, du nez et/ou des oreilles
  • Maux de tête
  • Toux
  • Aggravation de l'asthme

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Les allergies aux piqûres d’insectes (abeille, guêpe, moustique)

Les piqûres d'insectes comme que les abeilles, les guêpes et les frelons peuvent déclencher des réactions allergiques. Les allergènes de ces piqûres d’insectes peuvent parfois cause des réactions allergiques majeures telles que l’anaphylaxie.

L’anaphylaxie est une forme d’allergie grave provoquant une réaction généralisée dans tout le corps avec des effets sur plusieurs systèmes causant enflure dans la gorge, difficulté à respirer, vomissements ou diarrhées, etc. Il est important de préciser que la plupart des piqûres d’insecte qui causent une réaction de rougeur ou enflure au site de la piqûre n’est pas une réaction allergique, mais une réponse inflammatoire du corps au venin

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie aux piqûres d’insectes (abeille, guêpe, moustiques)?

Le venin libéré lors de la piqûre d'insecte, peut causer une réaction allergique. La réaction peut varier chez chaque personne. La réaction peut également varier selon la localisation de la piqûre. Rendez-vous à l'urgence ou faites appel au 911 si les symptômes suivant apparaissent suite à une piqûre d'insecte.

  • Enflure de la peau, de la langue, du visage ou des lèvres
  • Difficultés respiratoires
  • Éruptions cutanées sur la peau (De la rougeur, des boutons, des « plaques » ou de l'enflure à plusieurs endroits sur la peau)
  • Rythme cardiaque accéléré
  • Vomissements
  • Fièvre
  • Mal de ventre
  • Étourdissements 

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Les allergies aux médicaments (aspirine, ibuprofène, antibiotique)

Des médicaments peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. L’aspirine, l’ibuprofène ou les antibiotiques comme la pénicilline sont dans les médicaments les plus couramment impliqués.

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie aux médicaments?

  • Réactions cutanées (Éruption cutanée, urticaire (plaques rouges démangeaisons sur la peau, gonflement des lèvres, du visage, des paupières, démangeaisons et sensation de picotement)
  • Réactions respiratoires (Éternuements, congestion ou écoulement nasal, toux, respiration sifflante, essoufflement)
  • Réactions digestives (Douleurs abdominales, crampes, nausées, vomissements, diarrhée)
  • Réactions systémique et anaphylaxie (Réaction allergique sévère et potentiellement mortelle qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, une perte de conscience, des difficultés respiratoires aiguë)

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Les allergies aux acariens

Les excréments et les corps des acariens, ces organismes microscopiques présents dans la poussière, peuvent déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes. Ils causent la plupart du temps de l’écoulement nasal ou les yeux qui piquent.

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie aux acariens?

  • Réactions cutanées (Éruption cutanée, urticaire (plaques rouges démangeaisons sur la peau, gonflement des lèvres, du visage, des paupières, démangeaisons et sensation de picotement)
  • Réactions respiratoires (Éternuements, congestion ou écoulement nasal, toux, respiration sifflante, essoufflement)
  • Réactions digestives (Douleurs abdominales, crampes, nausées, vomissements, diarrhée)
  • Réactions systémique et anaphylaxie (Réaction allergique sévère et potentiellement mortelle qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, une perte de conscience, des difficultés respiratoires aiguë)

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Les allergies aux ingrédients et substances (latex, produits cosmétiques, savons, détergents)

Des ingrédients ou substances contenues dans des objets de la vie courante peuvent provoquer des réactions allergiques. Le latex, contenu dans les gants de protection ou préservatifs, peut causer une réaction allergique cutanée chez certaines personnes. Dans la plupart des cas, des alternatives sans latex sont offertes.

Quelles sont les réactions allergiques possibles d'une allergie aux ingrédients et substances?

  • Réactions cutanées (Éruption cutanée, urticaire (plaques rouges démangeaisons sur la peau, gonflement des lèvres, du visage, des paupières, démangeaisons et sensation de picotement)
  • Réactions respiratoires (Éternuements, congestion ou écoulement nasal, toux, respiration sifflante, essoufflement)
  • Réactions digestives (Douleurs abdominales, crampes, nausées, vomissements, diarrhée)
  • Réactions systémique et anaphylaxie (Réaction allergique sévère et potentiellement mortelle qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, une perte de conscience, des difficultés respiratoires aiguë)

Obtenez des informations sur comment prévenir les réaction allergiques

Découvrez les types de traitements contre les allergies et à quel moment consulter pour des allergies.


Quels sont les types de réactions allergiques?

Les réactions allergiques varient en fonction de la personne et des allergènes. Deux personnes allergiques à la même chose peuvent présenter des réactions allergiques différentes. Certaines réactions allergiques, comme l’anaphylaxie, sont plus dangereuses pour la santé et la sécurité de la personne. Voici quelques exemples de réactions allergiques.

  • Réaction respiratoire : Une respiration sifflante, une toux, un essoufflement et une oppression thoracique peuvent se produire en cas d'exposition à des allergènes respiratoires tels que les moisissures, les acariens, les poils d'animaux, les pollens ou les moisissures. On le voit le plus fréquemment dans les cas d’asthme allergique.
  • Réaction cutanée (dermatite allergique) : Une éruption cutanée, des démangeaisons et des rougeurs peuvent survenir après le contact avec des substances telles que le latex, certains métaux (comme le nickel), des produits cosmétiques, des produits de nettoyage, ou des substances végétales comme l’herbe à puces. En cas d’une rougeur cutanée ciblée ou récidivante sur une partie du corps, il est important de noter quel matériel ou substance a pu entrer en contact avec la peau à cet endroit.  Les savons, crèmes ou détergents sont parfois impliqués, et une réaction peut se développer nouvellement, même si la personne utilise un produit depuis des années.
  • Réaction digestive : Une réaction allergique digestive peut subvenir lorsqu’une personne allergique à un aliment consomme cet aliment. La réaction allergique digestive peut causer des nausées, vomissements, douleurs abdominales ou de la diarrhée.
  • Réaction systémique et anaphylaxie : Une réaction allergique systémique peut être causée par plusieurs types d’allergènes. Une réaction allergique systémique, aussi appelée anaphylaxie, est une réaction allergique grave qui peut se manifester par une baisse de la tension artérielle, des difficultés respiratoires, un gonflement de la gorge, des vomissements, une accélération du rythme cardiaque, des étourdissements ou même une perte de conscience. Dans les cas classiques, les symptômes surviennent rapidement, dans les secondes ou minutes après l’exposition, entraînant souvent des rougeurs cutanées diffuses avec les autres symptômes ci-haut énumérés. Il s’agit d’une réaction sévère qui nécessite l’administration immédiate d’adéraline (Epipen) et une consultation d’emblée à l’urgence.

Quelle est la durée d’une réaction allergique?

La durée d'une réaction allergique dépend de la gravité de l'allergie et de ce qui l'a déclenchée.

Parfois, si une personne a une allergie légère et que la personne prend un médicament rapidement, les symptômes peuvent disparaître en quelques heures.

  • Les symptômes d'une allergies légères peuvent disparaître en quelques heures, si un médicament est rapidement, les symptômes peuvent disparaître en quelques heures.
  • Les dermatites allergiques peuvent durer plusieurs jours, voire semaines.
  • Les allergies sévères comme l’anaphylaxie peuvent durer plusieurs heures, et parfois revenir de nouveau (réaction tardive).

Les médicaments peuvent aider à soulager les symptômes, mais la prévention est votre meilleur allié. En cas de symptômes d’une allergie grave avec une rougeur cutanée diffuse avec d’autres symptômes systémiques tels que souffle court, enflure langue ou gorge, ou vomissements, il faut administrer l’Epipen immédiatement et se rendre à l’urgence.


Comment prévenir une réaction allergique?

  • Identifier les causes de la réaction allergique (allergènes) : Afin de prévenir une réaction allergique, il faut identifier l’allergène ou les allergènes causant la réaction allergique. Cela peut se faire en tenant un journal minutieux des symptômes ou parfois, avec des tests d’allergies par un professionnel de la santé.

  • Éviter le contact avec les allergènes : Lorsque l’allergènes ou les allergènes sont identifiés, la personne allergique doit éviter les contacts avec ces allergènes :
    • Allergie alimentaire : Évitez de consommer l’allergène et informez vos proches, serveurs, cuisiniers lorsque vous manger dans un restaurant. Prenez soin de lire la liste des ingrédients des aliments que vous achetez.
    • Allergie respiratoire : En cas d’allergie respiratoire (pollen, acariens, poussière, etc.) maintenez un environnement propre et sec afin de réduire les risques d’exposition aux allergènes. En cas d’allergie au pollen, surveillez l’indice de pollen afin de planifier vos activités et ainsi votre exposition à l’extérieur.  Évitez d’étendre les vêtements à l’extérieur lors de vos périodes d’allergie, gardez les fenêtres fermées et utilisez au besoin un appareil de filtration HEPA pour la chambre à coucher.
    • Allergie cutanée : Afin de prévenir une réaction allergique cutanée, consultez les ingrédients de tous les items ou produits ayant été en contact avec la peau dans la zone affectée. Comme la réaction peut commencer 24 heures après l’exposition, considérez aussi les contacts dans les journées précédentes. Optez pour des produits avec mention sans allergènes. N’hésitez pas à vous informer auprès d’un professionnel de la santé (pharmacien, infirmière, médecin, etc.) en cas de persistance.
  • Avoir sa médication en main : Si la personne prend de la médication pour réduire les effets de ses allergies ou pour soulager les symptômes d’une réaction allergique, il est important que la personne ait cette médication en main, si elle consulte un professionnel de la santé à cet effet.

Quels sont les traitements contre les allergies?

Les traitements contre les allergies varient en fonction de la gravité des symptômes et du type d'allergie.

  • Vaporisateurs nasal (Corticostéroïdes nasaux) : Les vaporisateurs corticostéroïdes nasaux sont utilisés pour réduire l'inflammation dans le nez causée par les allergies, ce qui peut aider à soulager la congestion, les éternuements et les démangeaisons nasales. Il s’agit du traitement le plus efficace pour la rhinite allergique, plus encore que les antihistaminiques. Informez-vous auprès de votre pharmacien sur ce traitement contre les allergies.

  • Pilules contre les allergies (Antihistaminiques) : Ils sont souvent utilisés pour soulager les symptômes allergiques tels que les éternuements, les démangeaisons, les écoulements nasaux et les yeux qui piquent. Informez-vous auprès de votre pharmacien sur ce traitement contre les allergies.

  • Médicaments contre les allergies et démangeaisons : Les médicaments en vente libre, comme les antihistaminiques, et les crèmes topiques à base de cortisone pour les démangeaisons, peuvent être suffisants pour soulager les symptômes légers à modérés. Informez-vous auprès de votre pharmacien sur ce traitement contre les allergies.

  • Désensibilisation des allergies (immunothérapie allergénique) : Ce traitement intensif consiste à administrer une dose d’allergènes (sous forme de comprimés ou d’injections) sur une période spécifique dans l’objectif d’aider le système immunitaire à s’habituer aux allergènes et réduire ainsi la réaction allergique. Le traitement s’échelonne généralement sur des mois ou des années, mais permet souvent de diminuer ou de guérir une allergie. La désensibilisation est généralement réservée aux cas d’allergies sévères (anaphylaxie), aux cas d’asthmes allergiques mal contrôlés, pour certaines allergies alimentaires graves ou lorsque les autres traitements ont été inefficaces et que les symptômes demeurent très incommodants. Informez-vous auprès de votre votre médecin si vous croyez être éligibles.

  • Médicaments d'urgence (épinéphrine) : Certaines personnes allergiques peuvent avoir des réactions allergiques sévère et même potentiellement mortelle, comme c’est le cas avec l’anaphylaxie. Dans certaines situations, une auto-injection d'épinéphrine peut être nécessaire pour l’arrêt de la réaction allergique ainsi que la sécurité de la personne, avant la consultation à l’urgence. Toute personne qui utilise son Epipen pour une anaphylaxie doit se rendre ensuite immédiatement à l’urgence.

  • Éviter les allergènes : Dans certains cas, il est simplement recommandé d’éviter les allergènes pouvant provoquer des réactions allergiques. Dans le cas des allergies alimentaires, il est recommandé d’éviter les aliments pouvant causer des réactions allergiques et de prendre des précautions supplémentaires au niveau de l’alimentation.

Le diagnostic d’une réaction allergique

Le diagnostic d’une réaction allergique peut être simple, mais également complexe. Le diagnostic d’une réaction allergique varie en fonction de l’allergène et même en fonction des habitudes de vie d’une personne. Une fois le diagnostic d'une réaction allergique établi, votre médecin pourra élaborer un plan de traitement personnalisé pour mieux gérer vos symptômes. 

Identification des symptômes et déclencheurs potentiels
On peut douter la présence d’allergies lorsque certains symptômes ou déclencheurs surviennent lors d’un contact avec un allergène (aliment, animal de compagnie, pollen, produit cosmétique, etc.). Les symptômes ou déclencheurs peuvent varier en fonction de l’allergie. Il est possible que la réaction soit légère.

Dans le cas d’une réaction allergique qui n’a pas d’impact majeur sur la sécurité ou le quotidien de la personne, une consultation auprès du pharmacien est suggérée avant de consulter un médecin.

Dans le cas d’une réaction allergique sévère, soit l’anaphylaxie, avec rougeurs cutanées et d’autres symptômes comme difficulté respiratoire, gonflement de la gorge, vomissements, vous devez faire le 911 ou vous rendre rapidement à l’urgence.

Consultation d’un professionnel de la santé
Un professionnel de la santé (médecin, pharmacien, infirmière, etc.) peut examiner les symptômes et poser un diagnostic de réaction allergique en fonction de ceux-ci. La plupart du temps, un examen physique permet d’identifier l’allergène à risque. En cas de doute ou de persistance des symptômes malgré le traitement, des tests allergiques et des tests de provocation peuvent être effectués pour confirmer le diagnostic.

Tests allergiques
En fonction de vos symptômes, votre médecin peut recommander des tests allergiques afin d’identifier les allergènes causant les réactions allergiques. Les tests de dépistages exhaustifs ne sont pas recommandés, car les faux positifs sont fréquents. Il est donc important d’utiliser les tests en cas de suspicion spécifique, pour la prouver.

  • Les tests cutanés : Ces tests consistent à appliquer des allergènes sur la peau, généralement sur le bras ou le dos, et à surveiller les réactions cutanées.
  • Les tests sanguins : Ces permettent de d’identifier la cause de certaines allergies grâce à l'évaluation des anticorps spécifiques à certains allergènes.
  • Tests de provocation : Les tests de provocation peuvent être utilisés dans le but de tester certains allergènes de façon contrôlé et sous surveillance afin d’identifier ceux pouvant causer des réactions allergiques. Il est fréquent qu’on utilise ce test pour la pénicilline, car la plupart des réactions cutanées durant l’enfance ne sont pas finalement une réaction allergique.  Ce test se fait sous supervision médicale.

Évaluation des symptômes
En fonction de l’ensemble du tableau clinique et parfois de tests d’allergie, le professionnel de la santé fera une évaluation des symptômes et des allergènes afin de poser un diagnostic.


Quand consulter pour une réaction allergique?

Faites appel au 911 ou rendez-vous rapidement à l’urgence en cas de symptômes de réaction allergique sévère ou si vous craignez pour la sécurité de la personne :

  • Difficultés respiratoires : Respiration difficile, respiration sifflante, pression sur la cage thoracique
  • Anaphylaxie : Éruption cutanée généralisée, un gonflement soudain du visage, de la gorge ou de la langue, des étourdissements, une baisse de la pression artérielle, des nausées ou des vomissements, et une perte de conscience

Consultez un professionnel de la santé (médecin pharmacien) si :

  • Vous avez eu une première réaction allergique : Si vous avez eu une première réaction allergique, il est important de consulter un professionnel de la santé afin d’obtenir un diagnostic et un plan d’action afin de prévenir une future réaction allergique. En cas de doute, utilisez les services du 811.
  • Les symptômes sont récurrents ou persistants : Si vous remarquez l’apparition de symptômes d'une réaction allergique de façon récurrente ou si ceux-ci persistent, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.
  • Les symptômes ont un impact négatif sur votre quotidien : Vous remarquez que vos allergies ont un impact négatif sur vos activités quotidiennes? Consultez un pharmacien ou votre médecin afin d’évaluer les options de traitements pouvant être offerts afin de retrouver votre qualité de vie.

Informations supplémentaires